Gaytitudes2011

Un site utilisant unblog.fr

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > DIMANCHE 20 FEVRIER 2011 – La Rochelle (17) Musée seconde guerre mondiale

DIMANCHE 20 FEVRIER 2011 – La Rochelle (17) Musée seconde guerre mondiale 27 mars 2012

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 14 h 01 min

« Tous aux abris »

Pour notre seconde sortie de l’année 2011, nous avions rendez-vous dans le entre de la Rochelle. Après une petite virée en ville, nous arrivons au restaurant sur le vieux port et nous prenons place dans une salle à l’étage avec vue sur la mer et les deux tours, certains sont même gênés par le soleil qui inonde la salle. Après le repas, nous reprenons notre promenade en ville. Soudain notre guide Philippe nous annonce que nous sommes arrivés au musée de la seconde guerre mondiale : rien ne distingue la maison mais nous entrons et nous pénétrons dans une autre dimension et une autre époque. Les proportions de l’endroit en imposent : 500m2 d’emprise au sol, une dalle de 3,5 m d’épaisseur, des murs porteurs de 3,5m d’épaisseur et des cloisons de 80 cm d’épaisseur et tout ceci est indétectable depuis la rue. Cet endroit était l’amirauté allemande construitesous l’agrandissement d’un hôtel. Notre guide nous raconte l’Histoire et les histoires : l’accession d’Hitler au pouvoir, le réarmement de l’Allemagne, l’annexion de l’Autriche, le pacte entre la Pologne, l’Angleterre et la France, l’invasion de la Pologne, l’entrée en guerre de l’Angleterre et de la France, la « drôle de guerre » sans affrontement pendant 8 mois puis la guerre active ou guerre éclair (Blitzkrieg) où les alliés sont balayés en 6 semaines, l’occupation, la partition de la France entre zones libre et occupée, les bases sous-marines de la façade Atlantique (Brest, Lorient, Saint Nazaire, la Pallice et Bordeaux).

Il y a aussi les histoires locales comme celle du maire de la Rochelle Léonce Vieljeux, qui fait acte de résistance et soutient les résistants salariés du chantier naval qu’il dirige. Il sera fait prisonnier puis abattu au camp du Struthof en Alsace le 1er septembre 1944. La guerre fait rage dans la poche de la Rochelle jusqu’en avril-mai 1945.

C’est aussi toute une ambiance : des affiches, des photos, des costumes, des armes et, sur une étagère, une impressionnante collection de fascicules reliés de cuir vert : les minutes du procès de Nuremberg. On voit également une machine à écrire avec une touche spéciale qui porte le sigle SS, on nous présente une lampe de poche équipée d’un masque comme les phares des voitures pour être plus discret dans la nuit. La décoration de celieu qui abrite des soldats est à base de lambris et de peintures qui représentent des chats noirs ou des poissons. Elle contribue au dépaysement de l’endroit : nous ne sommes plus vraiment en Charente-Maritime ni en 2011…La visite est plus longue que prévue puis nous ressortons dans la rue et revenonsau 21ème siècle. Cap sur une des tours du vieux port pour un goûter dont notre association a le secret : jus de fruits et galette sous le doux soleil charentais.

Signé : le Secrétaire.

 

Commenter

 
 

mesperruchesondulees |
carlalapassiondeschevaux |
lachansonducapitaine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | latruitedelachassoule
| creasouhaits
| lesgourmandisesdechouchou