Gaytitudes2011

Un site utilisant unblog.fr

 

DIMANCHE 23 JANVIER 2011 – Beaulieu sous La Roche (85) – Féérie et Galette 27 mars 2012

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 14 h 06 min

« Pour nos yeux d’enfants »

Nous avons rendez-vous en fin de matinée pour un repas au restaurant. Menu unique avec une pointe d’originalité telle cette tarte fine au boudin noir sur sa fondue d’endives. Nous nous retrouvons avec joie en ce début d’année : c’est encore la période des vœux et chacun donne des nouvelles. Après le repas, nous allons visiter la féérie des santons. Ce musée porte bien son nom : c’est une vraie féérie qui s’offre à nous au fil des salles avec un automate santonnier et une maquette qui reproduit des sites vendéens puis nous passons en Italie en 1223 avec la première crèche créée par Saint François d’Assise. Nous filons ensuite en Provence, avé l’assent, pour une maquette avec bateau et montgolfière, puis c’est une crèche du Pays d’Auge sous la neige, une crèche vendéenne en patois dans le texte. Nous revenons dans la salle de l’entrée avec une autre crèche animée et nous finissons avec la crèche biblique de Judée et son décor désertique. Partout, les jeux de lumières, les personnages animés, la musique, les textes et les cieux constellés d’étoiles créent la magie et l’émotion : nous sommes toujours de grands enfants.

En ressortant du musée, nous prenons le temps de flâner devant les vitrines animées de Beaulieu : une scène de Ratatouille, la clinique des jouets et l’école des peluches et, encore une fois, les regards s’illuminent. Nous filons ensuite à la maison des associations de la Roche/Yon pour savourer la galette des rois. Quelques annonces sont faites, notamment la création de Contact Vendée et la première de la soirée Café Homo 85, prévue chez AIDES Vendée, avec la participation d’associations telles que Gay’Titudes et l’émission Gayfriendly de la radio Graffiti de la Roche/Yon. Notre soirée s’achève et on se donne rendez-vous le 20 février à la Rochelle pour un repas au restaurant et la visite du musée de la seconde guerre mondiale.

Signé : le secrétaire

 

 

DIMANCHE 20 FEVRIER 2011 – La Rochelle (17) Musée seconde guerre mondiale

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 14 h 01 min

« Tous aux abris »

Pour notre seconde sortie de l’année 2011, nous avions rendez-vous dans le entre de la Rochelle. Après une petite virée en ville, nous arrivons au restaurant sur le vieux port et nous prenons place dans une salle à l’étage avec vue sur la mer et les deux tours, certains sont même gênés par le soleil qui inonde la salle. Après le repas, nous reprenons notre promenade en ville. Soudain notre guide Philippe nous annonce que nous sommes arrivés au musée de la seconde guerre mondiale : rien ne distingue la maison mais nous entrons et nous pénétrons dans une autre dimension et une autre époque. Les proportions de l’endroit en imposent : 500m2 d’emprise au sol, une dalle de 3,5 m d’épaisseur, des murs porteurs de 3,5m d’épaisseur et des cloisons de 80 cm d’épaisseur et tout ceci est indétectable depuis la rue. Cet endroit était l’amirauté allemande construitesous l’agrandissement d’un hôtel. Notre guide nous raconte l’Histoire et les histoires : l’accession d’Hitler au pouvoir, le réarmement de l’Allemagne, l’annexion de l’Autriche, le pacte entre la Pologne, l’Angleterre et la France, l’invasion de la Pologne, l’entrée en guerre de l’Angleterre et de la France, la « drôle de guerre » sans affrontement pendant 8 mois puis la guerre active ou guerre éclair (Blitzkrieg) où les alliés sont balayés en 6 semaines, l’occupation, la partition de la France entre zones libre et occupée, les bases sous-marines de la façade Atlantique (Brest, Lorient, Saint Nazaire, la Pallice et Bordeaux).

Il y a aussi les histoires locales comme celle du maire de la Rochelle Léonce Vieljeux, qui fait acte de résistance et soutient les résistants salariés du chantier naval qu’il dirige. Il sera fait prisonnier puis abattu au camp du Struthof en Alsace le 1er septembre 1944. La guerre fait rage dans la poche de la Rochelle jusqu’en avril-mai 1945.

C’est aussi toute une ambiance : des affiches, des photos, des costumes, des armes et, sur une étagère, une impressionnante collection de fascicules reliés de cuir vert : les minutes du procès de Nuremberg. On voit également une machine à écrire avec une touche spéciale qui porte le sigle SS, on nous présente une lampe de poche équipée d’un masque comme les phares des voitures pour être plus discret dans la nuit. La décoration de celieu qui abrite des soldats est à base de lambris et de peintures qui représentent des chats noirs ou des poissons. Elle contribue au dépaysement de l’endroit : nous ne sommes plus vraiment en Charente-Maritime ni en 2011…La visite est plus longue que prévue puis nous ressortons dans la rue et revenonsau 21ème siècle. Cap sur une des tours du vieux port pour un goûter dont notre association a le secret : jus de fruits et galette sous le doux soleil charentais.

Signé : le Secrétaire.

 

 

DIMANCHE 20 MARS 2011 – Sepvret (79) – Aux Sources de la Sèvre Niortaise

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 13 h 54 min

« Une histoire d’eaux »

Pour le premier jour du printemps, nous mettons le cap vers les Deux-Sèvres et plus précisément la commune de Sepvret à une trentaine de kilomètres de Niort. Deux moments d’émotion avec une déclaration de notre président concernant Maryse qui nous a envoyé des nouvelles : elle va un peu mieux et espère pouvoir se joindre à nous au cours d’une sortie prochainement. Nous avons également une pensée émue pour Joël Olivier, un des 2 fondateurs de l’association, décédé fin janvier et dont le compagnon, Jean-Jacques, est présent parmi nous pour cette journée.

C’est dans ce petit village que se trouvent les sources de la Sèvre Niortaise. Pourquoi les sources? Parce que plusieurs sources alimentent des petits ruisseaux qui se rejoignent rapidement pour donner naissance à la Sèvre Niortaise. Chacune de ses sources alimente un lavoir, ce qui fait que nous en visitons huit dans la journée. Mais nulle trace de la Mère Denis…Nous circulons dans une forêt où les arbres portent des noms : le solitaire, les triplés, l’empereur. Nous nous trouvons ensuite à prendre un bout du chemin de Saint Jacques de Compostelle et nous visitons l’intérieur d’un pigeonnier superbement restauré. Le soleil nous
accompagne toute la journée mais sur la fin du parcours le terrain est lourd : l’hiver a été bien arrosé, normal dans un pays de sources…En fin de parcours,
dégustation d’une spécialité locale : le tourteau fromager, et au lait de chèvres, s’il vous plait !

Signé : le secrétaire

 

 

DIMANCHE 17 AVRIL 2011 – Jard sur Mer (85)

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 13 h 43 min

« Un dimanche à la mer »

En ce jour des Rameaux, nous commençons par une visite du village et un de nos guides nous explique que Jard est un peu le Neuilly de la côte vendéenne, pour ceux qui sont lassés des Sables d’Olonne et de la Tranche sur Mer. Nous revenons à l’église pour reprendre les voitures et mettre le cap sur la forêt où est prévu le pique-nique. Nous nous attablons ou nous installons sur des couvertures sur l’herbe. La bonne humeur est là, ainsi que le soleil et les bouteilles de rosé. Après le repas, nous prenons un chemin dans les bois et finissons  par rejoindre le chemin qui longe la mer. Il faut dire que l’endroit est assez surprenant : comme à Brétignolles, le front de mer est constitué d’une falaise et un endroit rappelle même la dent d’Etretat.
Eh oui, la Vendée, ça n’est pas que des plages de sable fin à perte de vue ! Nous crapahutons jusqu’à l’estuaire du Payré, sur l’autre rive de l’endroit où nous étions en octobre 2010 et nous descendons jusqu’à une petite plage tranquille. Certains se mettent à l’aise en petite tenue, d’autres font trempette mais l’eau est encore froide. Nous revenons à la zone de pique-nique pour un goûter dont Gay’Titudes a le secret. Déjà l’après-midi s’achève, il est temps de se dire au revoir et de se donner rendez-vous pour la prochaine sortie.

Signé : le secrétaire

 

 

DIMANCHE 22 MAI 2011 – La Rochelle (17) – Canal Marans-La Rochelle

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 13 h 38 min

« Il aggrave son cas, Noé »

Pour cette sortie, cap vers la Charente-Maritime : rendez-vous à Dompierre sur Mer sur les bords du canal de la Rochelle à Marans, creusé par des bagnards au 19ème siècle. Nous partons en convoi vers la surprise des organisateurs : un tunnel de 800 mètres de long qui longe le canal. Certains rechargent leurs lampes de poche : ça pompe et ça pédale. Dans l’obscurité, on pousse des cris, on s’amuse à se faire peur et on ne sait pas bien où on met les pieds. Soulagés, nous finissons par revoir la lumière du jour. Nous filons ensuite vers le pique-nique et commençons par savourer l’apéritif offert par Nathalie, notre vice présidente qui prend un an ce jour-là. Un petit groupe se distingue avec son matériel de pique-nique haut de gamme : verres à pied, vaisselle en porcelaine et couverts assortis. Comme toujours, la bonne humeur nous accompagne sous un soleil, parfois timide, parfois franc et massif. Nous reformons un convoi après la pause déjeuner pour rallier la base de canoës de Rompsay. Ils sont une quinzaine à s’embarquer pendant que les autres suivent à pieds le chemin de halage. Comme dans le Marais Poitevin, les embarcations ne filent pas toujours bien droit et ça zigzague pas mal. Nous revenons ensuite à la base de départ puis nous dégustons un bon petit  goûter.

Signé : le secrétaire

 

 

DIMANCHE 19 JUIN 2011 – Marais Poitevin (85)

Classé dans : Non classé — gaytitudes2011 @ 13 h 33 min

« Que d’eau, que d’eau ! »

Non, ce titre n’a rien à voir avec la météo de notre sortie de ce 19 juin. C’est juste en rapport avec tous les canaux et rivières que nous longeons au cours cette journée dans le Marais Poitevin, aux confins de nos trois départements de Charente-Maritime, Deux-Sèvres et Vendée. Nous commençons par l’aqueduc de Maillé où se croisent sans se mêler les eaux du marais mouillé et celles du marais desséché grâce à un tunnel. L’ouvrage originel date du XVIIème siècle. Nous prenons ensuite le chemin de l’aire de pique-nique et tous les participants marquent quelques instants de recueillement à la mémoire de Maryse qui nous a quittés ce jeudi 16 juin. On nous explique pourquoi notre sortie n’a pas été annulée : Maryse ne l’aurait pas voulu. Martine et Jean-René nous livrent deux témoignages très émouvants et nous allumons une bougie et de l’encens qui nous accompagnent pendant le repas.

Sous un ciel qui alterne les passages nuageux et le soleil de plomb, nous passons l’apéritif et le repas dans une ambiance détendue et conviviale, comme toujours, puis nous filons au port de Maillé, le point de départ de la balade de l’après-midi. Nous longeons différents canaux et empruntons un chemin qui n’avait pas été suivi lors du repérage et qui nous rallonge quelque peu. Nous finissons par arriver à ce fameux nœud hydraulique : le confluent de quatre cours d’eau munis d’écluses permettant de gérer le niveau des eaux dans tout ce secteur du Marais Poitevin. On y trouve même un pont-levis. Le cadre est enchanteur et apaisant avec, partout, de belles maisons en pierres apparentes superbement mises en valeur. L’endroit respire la sérénité. Nous revenons au port de Maillé pour une des spécialités de Gay’Titudes : le pique-nique de fin de randonnée et dégustons des gâteaux-minutes, spécialités vendéennes, et du cidre amenés par notre trésorier.

Signé : le secrétaire

 

 

 
 

mesperruchesondulees |
carlalapassiondeschevaux |
lachansonducapitaine |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | latruitedelachassoule
| creasouhaits
| lesgourmandisesdechouchou